Close

Qui suis-je ?

Je suis Médium depuis l’âge de huit ans. Je pressentais les évènements à l’avance, je ressentais des ambiances et je recevais des messages de je ne sais où !!!

saphira et arbre 300x200 - Qui suis-je ?

À mon adolescence, j’étais très attirée par le monde d’en haut et déjà, à cette époque, je prenais des oracles dans les mains. Je ne savais pas pourquoi, mais chaque image me parlait. C’est comme si j’écrivais un livre.

J’ai commencé à pratiquer mes premières voyances. Je faisais choisir à
mon consultant une carte et là, tout me venait. J’avais vraiment
l’impression de vivre sa vie. Je ressentais tellement l’autre que
c’était comme si j’étais la personne en face de moi.

A l’âge de 18 ans, j’ai eu envie de travailler dans un domaine où je
pouvais m’occuper des personnes. N’aimant pas la misère et la
souffrance, j’ai choisi de travailler dans le domaine médical. Je vivais
très mal cette souffrance et je me sentais démunie par rapport à elle.
J’étais complètement dans l’empathie et je me disais qu’il existait
bien un moyen pour l’éviter. Ne pouvant vraiment plus la supporter,
j’ai troqué une blouse blanche pour une autre en me tournant dans le
domaine de l’esthétique.

Pendant mes soins esthétiques, j’étais rempli d’une joie et d’un
bonheur intenses. J’étais inondée par une grande chaleur et bien sûr, je
percevais toujours ma cliente. Je me plaçais complètement dans le
ressenti et sans le savoir je transmettais en même temps l’énergie
universelle.

Petit à petit j’ai commencé à m’intéresser au domaine de l’énergie
et,  comme il n’y a pas de hasard dans la vie, je me suis inscrite à une
formation en énergétique.

Depuis 2007, j’ai ouvert mon cabinet d’énergétique et de voyance.
Pour moi c’est complémentaire. La voyance sert à être rassurée, savoir
si l’on est sur le bon chemin et surtout, voir s’il y a des blocages qui
empêcheraient d’atteindre nos buts et objectifs.

La partie énergétique sert à libérer les blocages qui nous empêchent de suivre notre route mais surtout à devenir qui on est.

Depuis, j’ai appris que notre futur n’est en rien figé et que nous
avons tous notre libre arbitre. C’est nous qui déterminons notre futur à
partir de notre moment présent et selon les choix de vie que nous
faisons. Nous pouvons à tout moment désactiver ce que nous ne voulons
pas.